On en parle beaucoup mais existe-t-il vraiment un équilibre entre vie privée et vie professionnelle? Qu'est-ce que cela veut dire pour les gens et est-ce même une possibilité lointaine à notre époque placée sous le signe de l'hyper-connectivité ?

Au cours des dix dernières années, la technologie a pris une part encore plus importante dans nos vies professionnelles avec des entreprises qui offrent régulièrement à leurs employés des téléphones mobiles, des ordinateurs portables et occasionnellement des tablettes. Nombreux sont les employés qui en Belgique utilisent également ces appareils connectés en dehors de leurs heures de travail pour des raisons personnelles, ce qui contribue à rendre encore un peu plus floue la frontière entre travail et temps libre.

Comment tout cela impacte-t-il notre perception d'une vie équilibrée ?

La disparition progressive de la frontière entre ce qui constitue le travail et ce qui constitue le temps libre a un impact sur notre bonheur. Quel sentiment cette question fait naître chez les personnes qui travaillent par rapport à leur vie professionnelle et à leur vie privée ?

PageGroup a décidé de mener une enquête sur ce phénomène en interrogeant sur une période donnée (Juin 2018) 250 personnes vivant en Suisse.

Les résultats de cette enquête font apparaître un niveau significatif d'« estompage » de la ligne de séparation entre vie professionnelle et temps libre chez 76 % des professionnels interrogés vivant en Belgique qui utilisent au moins un appareil connecté en dehors des heures de bureau.

Davantage d'employés sont équipés d'appareils professionnels connectés

Il semblerait que le vieil adage « toujours disponible » n'ait jamais été aussi vrai. Plus de 79 % des personnes ayant répondu à l'enquête sont équipées d'au moins un appareil (téléphone mobile, ordinateur portable, tablette) fourni par leur entreprise. Quand on leur demande à quoi leur sert cet appareil, ils sont globalement 50 % à répondre qu'ils l'utilisent uniquement à des fins professionnelles. Toutefois plus leur poste est élevé et plus la ligne de séparation s'estompe, avec 57 % des directeurs déclarant utiliser cet appareil à la fois pour des besoins professionnels et privés.

Les employés sont-ils « prisonniers » de ces appareils ?

 63 % des personnes interrogées reconnaissent que ces appareils professionnels ont changé leur vie et ils sont 29 % à déclarer que ce changement a été positif. Les données que nous avons recueillies font apparaître un réel empiètement de la vie professionnelle sur la vie privée. Plus de 50% des personnes interrogées répondent à leurs mails, y plus de 40% à des appels professionnels en dehors de leurs heures de travail. Est-ce là vraiment la « nouvelle norme » pour les employés de bureau et cadres très occupés ? Pour quelle raison ?

Deux raisons principales expliquent pourquoi les employés se connectent en dehors de leurs heures de travail : le sens des responsabilités (63%) et le fait qu'il s'agisse d'une obligation (34%). Ce qui est intéressant c'est de voir comment ces deux raisons se répartissent différemment en fonction du sexe, avec 52 % des femmes déclarant qu'elles se sentent obligées de le faire contre 27 % des hommes.

 49 % des gens travaillent pendant leurs vacances

Il est intéressant de voir que 49% des personnes interrogées ont déclaré qu'elles travailleraient pendant leur période de congé. Même s'il ne s'agit que de consulter sa boite de réception ou de répondre à un (ou deux) appel(s), cela signifie-t-il qu'il devient de plus en plus difficile de se déconnecter du travail au 21 ème siècle ?

En Europe et en Belgique la législation du travail vise à protéger les employés contre le surmenage, le stress et l'épuisement mais est-elle adaptée à ce but ? Une voie permettant à l'employeur et à l'employé de trouver cet équilibre est celle du travail à distance. 

Le travail à distance : bon compromis ou pas ?

Le travail à distance permet aux employés de travailler en dehors du bureau, en principe sur une base volontaire, mais en utilisant des appareils connectés fournis par l'entreprise.

L'un des avantages du travail à distance pour l'employé (qu'il ait ou non un poste de direction) vient du fait qu'il peut mieux contrôler son emploi du temps, ce qui signifie qu'il peut équilibrer sa charge de travail avec d'autres obligations.

Bien que cette pratique soit largement connue, notre enquête montre qu'actuellement, avec un taux de 78%, les personnes occupant un poste de direction sont plus nombreuses que les employés (48%) à bénéficier de cet avantage.

À propos de l'enquête

Échantillon : l'enquête a été réalisée en Belgique auprès d'un échantillon de 250 personnes parmi lesquelles figuraient des personnes sans emploi, des employés et des personnes occupant un poste de direction.

Méthodologie : la représentativité de l'échantillon a été garantie via un ajustement des données (sexe, emploi de la personne interrogée, proportion de personnes dans un emploi donné).

Méthode de collecte : les entretiens ont consisté en des questionnaires auto-administrés remplis en ligne à partir du juin.

Consultez nos autres articles de conseils sur la façon dont vous pouvez parvenir à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Articles les plus lus