« Mon travail consiste à soutenir les membres de mon équipe, pas à les contrôler »

Selon une enquête menée récemment par Page Personnel, près de trois quarts des entreprises belges souhaitent que les travailleurs temporaires soient plus autonomes. Mais quelle est la meilleure stratégie de management pour y parvenir ?

Les fonctionnaires du ministère belge de la Sécurité sociale décident par eux-mêmes quand, comment et où ils travaillent. La journée de travail conventionnelle a cédé la place à un horaire flexible, et au lieu de dicter aux employés ce qu'ils doivent faire, leur superviseur les laisse planifier leurs propres tâches. Ils ont la possibilité de travailler de chez eux, ou d'arriver ou partir plus tôt, dans la mesure où ils veillent à ce que le travail soit fait.

C'est Frank van Massehove, haut fonctionnaire, qui a eu l'idée de cette évolution radicale de la stratégie du management.  Sa nouvelle politique s'est avérée remarquablement fructueuse. Le surcroît d'autonomie dont bénéficie le personnel a entraîné une hausse de la productivité, mais aussi une diminution du nombre d'heures de travail. En quelques années, le ministère est devenu l'un des employeurs les plus cotés et recherchés du pays.           

Une tendance plus large

L'approche de Frank van Massehove pourrait bien constituer la réponse à une tendance plus vaste qui se manifeste sur le marché : les employeurs qui attendent plus de flexibilité et d'autonomie de la part de leurs employés. Notre étude nous a permis de constater que cette tendance s'étend désormais au travail temporaire : 74% des employeurs attendent plus d'autonomie de la part de leurs travailleurs temporaires.

D'autre part, 36% seulement de ces derniers affirment résoudre des problèmes au travail par eux-mêmes. Autrement dit, il semble exister un hiatus entre ce que les entreprises attendent et ce que les travailleurs temporaires sont à même de fournir. La question est de savoir comment y remédier.

Des attentes différentes

« Ce fossé s'explique en partie par la nature humaine : nos attentes dépassent toujours ce que nous obtenons dans la réalité », explique Olivier Dufour, Directeur général de Page Personnel. « C'est la même chose quand on achète une nouvelle voiture ou un nouvel ordinateur...  Et il n'en va pas autrement dans les entreprises. »

Les attentes dépendent aussi du type de travailleur temporaire que les entreprises engagent. « De nombreux travailleurs temporaires interviewés pour cette étude finiront par décrocher un contrat permanent, » poursuit Olivier Dufour.  « Les entreprises ne leur demandent pas d'être autonomes à cent pour cent, car elles investiront plus de temps pour les former à leur fonction. Quand il s'agit d'une véritable mission temporaire, c'est différent : elles souhaitent qu'ils soient 'prêts à l'emploi'. Pour ce type de missions, elles cherchent des travailleurs temporaires expérimentés et qualifiés capables de résoudre les problèmes par eux-mêmes. »

De meilleurs résultats

Pour Dufour, une structure de management hiérarchique n'est pas nécessairement idéale dans les missions de ce type : « En général, il me semble qu'on obtient davantage des employés si on leur donne l'autonomie nécessaire pour prendre leurs propres décisions. Cela peut être difficile pour les managers car traditionnellement, leur travail est axé sur le contrôle. Le fait d'en abandonner une partie peut en effrayer certains. Mais il me semble que tant que les objectifs et les délais sont clairement définis, il est inutile de vérifier les moindres faits et gestes des employés. C'est la ligne de conduite que j'adopte envers ma propre équipe. » En tant que manager, mon travail consiste à soutenir les membres de mon équipe, pas à les contrôler.  C'est à eux de faire le travail et de planifier la manière d'y arriver. Je pense que cette approche progresse dans les entreprises belges, et c'est une bonne chose. Il est faux de croire qu'un style de management plus hiérarchique donne des résultats plus rapides. »

Pour en savoir plus au sujet des changements que connaissent l'emploi temporaire et la gestion intérimaire, téléchargez le texte intégral de l'étude  ici

Si vous êtes en recherche d’emploi, cliquez ici pour retrouver toutes nos offres.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous